LA Kour

LE CONTEXTE : Notre projet La Kour est né d’une conversation entre parents, qui a mis en évidence le sentiment d’isolement, et le besoin de liens sociaux. Plusieurs questionnements sous-tendent notre réflexion : l’accès à une alimentation saine, la difficulté de concilier les temps privé/familial/professionnel, l’accès à la culture et à l’art, etc. Si ces problématiques concernent toutes les familles, elles touchent en particulier les familles monoparentales, dont les ¾ à La Réunion sont composées de « mamans solos ». Par ailleurs, les mères isolées cumulent les facteurs de risques de pauvreté. Leur faible niveau d’études et la problématique de la garde des enfants constituent des freins à leur insertion professionnelle : seul un tiers d’entre elles sont en emploi. De plus, un déficit d’encadrement et d’offre périscolaire de qualité contribue à renforcer les inégalités sociales et scolaires entre les enfants. Ainsi, pour endiguer les effets de la crise du travail sur des populations déjà à risques, il est urgent de permettre la conciliation des temps grâce à une proposition de service global et adapté. Afin d’à la fois maintenir les parents dans l’emploi, ou en favoriser l’accès, et redonner la possibilité aux familles de vivre des moments de qualité. C’est ainsi que nous avons eu l’idée d’un lieu ouvert, chaleureux, convivial, propice aux échanges, relai du foyer et du travail. Un lieu proposant une parenthèse de déconnexion avec un quotidien parfois difficile, et de reconnexion, tourné vers le bien-être des familles, un lieu-ressource pour les femmes, tout en créant de l’emploi et du lien social dans le quartier d’implantation. Ainsi ce sont des espaces qui se définissent par leurs usages, et des des intentions traduites en actions. Nous avons été accompagnés par France Active Réunion via le dispositif des Entrepreneurs engagés pour penser puis structurer le projet. C’est dans ce contexte de création d’un Tiers-lieu familial que nous souhaitons, entre autres activités, porter un projet alimentaire pour démocratiser le bien-manger et ses déclinaisons (approvisionnement local, fait-maison, produits hors-calibre et savoirs culinaires) afin d’encourager l’autonomie des personnes vulnérables et le lien social.

Etape2Définition de la nature du projet et de la portée territoriale de l'action

Quels sont les critères de qualité que vous souhaitez défendre via votre projet (valeurs, labels, origine, ...) ?

Une alimentation :

Saine et gustative

Respectueuse de l’environnement

Équitable

Accessible

Porteuse de lien social


Sur quel maillon du système alimentaire mon projet agit il ?

  • Commercialisation
  • Consommation

Budget annuel du projet

entre 10 000 et 100 000 €

A quelle échelle géographique votre projet a t il un impact ?

quartier

Implication collectivité territoriale :

  • la collectivité finance tout ou partie du projet sans être particulièrement impliquée

Commune ou territoire concerné :

Etang-Salé et/Ou Saint-Louis

LaKour (Projet), written by HarinalaRambolamanana
create on 02.08.2021 à 06:55, updated on 02.08.2021 à 06:58